Bienvenue sur School Clouds.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coline Bertignac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coline Bertignac



Messages : 3
Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 20

MessageSujet: Coline Bertignac    Ven 1 Avr - 21:07

    « Fiche d'identité de Coline Bertignac »
    .
    .



    PRÉNOM ■ Coline

    NOM■ Bertignac

    AGE ■ 15 ans

    SEXE ■Fille

    RANG ■ Elève

    STAR UTILISÉE ■ Cassi Nicole Thomson

    PHYSIQUE ■ De taille moyenne pour son âge, elle est mince et élancée. Sa démarche est fière et déterminée. La jeune fille est plus douée en endurance qu'en vitesse. Elle possède des yeux entre le marron et le jaune, très surprenants qui reflètent une malice constante. Ses cheveux sont blonds. Coline a un magnifique sourire, qu'elle use au quotidien.

    CARACTÈRE ■Coline est une fille qui bouge sans arrêt, et la plupart du temps sans but précis. Elle veut être partout pour aider les autres mais aussi dans son propre intérêt. C'est une fille plutôt enjouée qui rigole pratiquement tout le temps sans raison, ce qui lui donne un air plutôt immature. Elle change très rapidement d'humeur, ce qui ne se voit pas toujours à l'extérieur. Son impulsivité la pousse parfois à dire des choses blessantes, alors qu'elle ne les pense pas, et les regrette aussitôt amèrement. Coline peut souvent faire la tête aux gens qu'elle aime, mais dès qu'eux aussi s'y mettent, elle stoppe, puisque elle n'a plus le contrôle et de peur que cela ne dure. Elle se fâche de temps en temps mais jamais énormément. Lorsque c'est le cas, elle peut faire peur, car elle hurle, devient méchante et accumule une force considérable. Niveau études, c'est une fénéante de première. " Je ferais mes devoirs plus tard " est sa devise. La jeune fille remet toujours à plus tard son travail. Elle est constamment en retard par nature. Côté coeur, elle tombe fréquemment sous le charme de garçons plaisants, mes jamais rien d'officiel. Elle a peur de tomber vraiment amoureuse, car si c'est réciproque, l'amour ne dure jamais : il la l'abandonnera ... et de profondes dépressions peuvent commencer pour elle.

    VOTRE DON ■ Coline possède un don bien particulier. Elle peut entrer en contact avec les végétaux. Bien qu'ils ne parlent aucune langue, ils émettent certaines ondes projetant des images, des choix ou encore des souvenirs. Il lui suffit de se concentrer devant l'un d'eux et elle entre dans une sorte de transe. Bien sûr, elle peut leur donner des ordres. Oui, les végétaux bougent, bien que très lentement et pour une bonne raison. C'est pour ça que lorsqu'ils deviennent mobiles, ils sont dans l'obligation d'absorber une petite partie de son énergie vitale. Plus le végétal est grand, plus il lui en prend. Non, ils ne peuvent être déracinés. Les nuits de pleine lune et de zénith, ils n'ont plus besoin de l'énergie vitale de la jeune fille et peuvent bouger de leur plein gré. C'est pourquoi Coline sort toujours les nuits de pleine lune, pour profiter pleinement de son don de communication sans avoir à perdre de l'énergie.




    « Fiche d'identité d'Alcro »
    .
    .



    PRÉNOM ■ Alcro

    AGE ■ 15 ans

    ANIMAL UTILISÉ ■ Renard

    SEXE ■ Mâle

    PHYSIQUE ■ Alcro est un magnifique renard roux. De taille moyenne pour son espèce, son ouïe est sur-développée. Il est donc d'une tendance assez fouineuse. Le bout de sa queue est blanche et ses pattes noires. Plutôt rapide, il passe facilement inaperçu, tapie dans l'ombre.

    CARACTÈRE ■ Le jeune renard est assez plaisantin. Il rit autant que son humaine. Contrairement à celle-ci, il ment souvent, mais heureusement que de petites histoires, et le plus souvent pour protéger une vérité qui ferait du mal à ses amis. Il a un don pour se fourrer dans le pétrin. Alcro se ballade parfois seul la nuit, lorsque Coline dort, espionner les autres pensionnaires. Son humaine l'envoie parfois en mission d'épiage, puisqu'elle n'a pas le courage de le faire. Il est très attaché à elle malgré les nombreux différents qui les opposent.




    « Histoire »
    .
    .

  • Tic, tac. Tic, tac. Tic ... Mon dieu ce que ça m'énerve. Mon réveil, seul source de bruit dans ma petite chambre morne et triste, me paraît éternellement long. Ma joue m'élançait, après la magistrale baffe que l'on m'avait assénée. J'étais assise sur mon lit, les mains sur mes genoux, devant ma fenêtre grande ouverte. Je voyais les derniers rayons du soleil filtrait au travers de l'imposant Chêne se situant juste devant ma fenêtre. Trop impatiente pour rester assise, je bondis sur mon lit et alla en vitesse plaquer mon oreille contre ma porte. J'essayais d'intercepter le moindre son énonciateur de présence derrière cette barrière entre ce monde de fous et le mien. Je n'en pouvais plus. Ma mère est morte lorsque j'avais 5 ans. Mon père fut dévasté par la tristesse et se plongea dans l'alcool pour oublier. Il rentrait toujours très tard et je devais être 24/24h à son service. Ce soir, c'en était trop. J'avais eu le malheur de lui apporter une bière trop chaude. Bourré jusqu'aux dents, il m'infligea un énorme soufflet qui me fit immédiatement hurler de douleur. J'avais l'impression d'être brûlée par un liquide très chaud, stagnant ma peau, ou par du feu. En tout cas, je suis partie en courant et me suis enfermée dans ma chambre. Il avait grogné mais, trop occupé à hurler contre les joueurs de football, il m'oublia vite. J'attendais désormais que la nuit tombe pour pouvoir m'enfuir. Un sac à dos remplit du strict nécessaire était planqué sous mon litµ. Je n'attendais plus que le bon moment pour m'enfuir, m'échapper de ce monde où je ne trouvais pas mal place.

    Ça y est. La lune, d'un magnifique blanc éclatant, luit doucement dans la nuit. Je la regardais quelques instants, perchée sur ma fenêtre, apaisée. Une branche assez grosse s'offrait à moi. Je pris une ultime inspiration et la saisis à deux mains. Au début, je n'avais pas de mal à rester suspendue, là, à un peu plus de 5 mètres du sol. Puis, au fur et à mesure que je m'approchais du tronc central, l'écorce se fit plus rugueuse, mes doigts me faisaient souffrir et l'irrésistible attraction de la terre s'emparait de moi. Je pris appui avec mes jambes sur une branche un peu plus bas et laissais mon poids partir sur celle-ci. C'était une erreur. Oh oui, une grosse erreur. La branche, bien frêle, craqua immédiatement. Surprise, je n'eu pas le temps de m’agripper à la branche et dégringola. En mon fort intérieur, j'hurlais « Au secours! » je fermais les yeux, priais, en boule, le sol se rapprochant dangereusement. La chute ne dura que quelques secondes mais me paru une éternité. C'est alors que ça se produisit. Incroyable. Je sentis quelque chose s'emparer de moi par la taille, me serrer fort et me poser doucement à terre. J'étais trop tétanisée pour pouvoir ouvrir un oeil ou faire le moindre geste. Je me répétais " merci, merci " et puis, soudain, un vent chaud se mit à souffler. Une série d'image apparurent dans mon esprit, un bourdonnement s'éleva, une présence se révéla. J'ouvris les yeux bien grands, le chêne remontant une grosse branche qui avait dû m'enlacer. Je posais mes mains calmement sur son tronc, et le contact s'établit. Je sentais les douces pulsations qui animaient son être, l'aura chaleureuse qu'il dégageait, ses souvenirs si vieux et sages. Ce soir, j'avais compris. Et puis quelque chose tomba sur ma tête. Dure. Une petite pierre orangée, luisant sous les rayons de la lune. J'écoutais l'arbre qui me soufflait de la serrer fort, fort contre moi et d'attendre ... ce que je fis. Je fermais les yeux, attendant qu'un nouveau miracle se produise. J'étais prête à tout. Plusieurs minutes s'écoulèrent, jusqu'à ce que j'ose les rouvris. Le choc fut violent, ayant le même effet que la baffe. J'en perdis l'équilibre. Un grand soleil avait maintenant prit place dans le ciel. Un imposant bâtiments se dressait devant moi. Le sol n'était plus, remplacé par une texture cotonneuse ressemblant à ... des nuages! Un peu étourdie, je me rendis compte que la pierre n'était plus dans ma main. Je regardais à gauche et à droite, la cherchant des yeux et fut figée par une douce voix qui résonnait dans mon esprit. Chaleureuse, amicale, familière.

    « - Bonjour, Coline. »

    Je bondis sur mes pieds, me retournais et fis face à un petit renard roux. Magnifique, ses yeux reflétaient beaucoup d'amour à mon égard. Presque maternel. Et puis je compris. Je le pris dans mes bras, me retournais vers ce bâtiment inconnu, m'y dirigeais d'un pas assuré. Là-bas se trouvait ma nouvelle vie. Je pouvais maintenant évoluer en paix, avec mon esprit, mon compagnon éternel, mon âme. Mon Alcro.

    « And you »[ /font]
    .
    .



    Prénom : ... Coline x)
    Âge : 13 ans
    Comment avez-vous découvert le forum ? J'suis une fonda =.=' x)
    Comment le trouvez vous ? Tout bonnement génial! ( et je suis en admiration devant la fiche de présentation <>o<> )
    Code du règlement :
    Spoiler:
     



Dernière édition par Coline Bertignac le Mer 11 Mai - 20:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily R. Simmons

« Klopf klopf ;; lass mich rein. Lass mich dein Geheimnis sein ♪

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 23/01/2011
Age : 21

Feuille de personnage
célébrité: Helena Bonham Carter
Votre don :: Elle à le pouvoir de transformer les objets de son choix en cupcake, et pour ne pas vous mentir, elle adore son don, le trouvant très pratique lorsqu'elle à faim.
Relations ::

MessageSujet: Re: Coline Bertignac    Dim 3 Avr - 17:01


Oui, oui, je sais, mon formulaire de présentation est sublime, magnifique, splendide... Very Happy
J'aime beaucoup ton histoire, elle est super ! C'est presque si je me suis mise à la place de Coline ( non non, pas toi, ton personnage, Mlle Bertignac ) !
Enfin voila, je te souhaite la bienvenue sur ton forum ! Very Happy

₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪ ₪


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://school-clouds.forumsactifs.com
 

Coline Bertignac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (F) COLINE OMASSON
» En bas de la colline
» La coline des ruines pv:Maria-chan et Béatrice-sama.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
School Clouds :: Once upen a time... :: 
P R E S E N T A T I O N S
-
Sauter vers:  
Partagez|

Theme by Lisbeth et Coline - Do not rip - All rights reserved - ©2011 School Clouds

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit